Ajax loader
Die vorbereiteten Steine für die Stolperstein-Verlegung, 3 Stolpersteine für Dr. Siegfried Lehmann, seiner Frau Margarethe Lehmann und deren Sohn Alfred Lehmann...
sur 2
Voir Sélections
Pierres d’achoppement en Allemagne
2022 – 30 ans du projet “Pierres d’achoppement”.

“Pierres d’achoppement (Stolpersteine) pour commémorer le sort de nos voisins juifs”.

Le 16 décembre 1992, l’artiste allemand Gunter Demnig pose la première pierre d’achoppement à Cologne. Un "Stolperstein" est un cube en béton de 10 × 10 cm, couvert d'une plaque en laiton qui porte le nom, les dates de vie et les lieux d’extermination ou de la persécution par le régime nazi des victimes - notamment les juifs, mais également les homosexuels, les roms et les handicapés.
Chaque pierre d'achoppement est posée devant la maison où vivait la victime avant d'être déportée.
Marchant dans la rue des villes allemandes, on "tombe" sur ces traces de la vie juive en Allemagne avant la Shoah et sur ces témoins muets de la folie assassine national-socialiste.
Petites mais bien visibles, surtout quand elles se trouvent en grand nombre devant un immeuble d'où ont été arrachées des familles entières, ces pierres rappellent le triste souvenir du crime nazi de manière efficace, tout en rendant hommage aux hommes, femmes et enfants à qui sont rendus leur nom et lieu de vie.

Au cours des 25 dernières années, plus de 63 000 pierres d’achoppement ont été posées par Gunter Demnig. Pendant ce temps, jusqu’à 500 pierres d’achoppement sont posées chaque mois en Allemagne et occasionnellement dans les pays voisins. Demnig décrit son projet de pierres d’achoppement comme le «plus grand mémorial décentralisé du monde».