Ajax loader
Statue of Queen Victoria, Valetta, Malta / Photo, 1996
Victoria,
1819 – 1901,
Queen of the United Kingdom of Great Britain and Ireland from 20 June 1837 until her death.

Statue of Queen Victoria.

Republic Square,...
The family life of Queen Victoria of England
Portrait de famille pour le 75e anniversaire de la reine Victoria / Photo, 1894
Reine Victoria / Melville d’après Winterhalter
sur 2
Voir Sélections
Mai 2019 - Bicentenaire de la naissance de la reine Victoria
Mai 2019 - 200ème anniversaire de la naissance de la reine Victoria.

Victoria (née Alexandrina Victoria, le 24 mai 1819 au palais de Kensington, à Londres et décédée le 22 janvier 1901 à Osborne House sur l'Île de Wight) fut reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du 20 juin 1837 jusqu'à sa mort. À partir du 1er juillet 1867, elle fut également reine du Canada, ainsi qu'impératrice des Indes à compter du 1er mai 1876, et enfin reine d'Australie le 1er janvier 1901.

Victoria était la fille du prince Édouard Auguste de Kent et de Strathearn, le quatrième fils du roi George III. Le duc et le roi moururent en 1820 et Victoria fut élevée par sa mère d'origine allemande, la princesse Victoire de Saxe-Cobourg-Saalfeld. Elle est montée sur le trône à l'âge de 18 ans après la mort sans héritiers légitimes des trois frères aînés de son père. Le Royaume-Uni était déjà une monarchie constitutionnelle établie dans laquelle le souverain avait relativement peu de pouvoir politique. En privé, Victoria essaya d'influencer les politiques gouvernementales et les nominations ministérielles. En public, elle devint une icône nationale et fut assimilée aux normes strictes de la morale de l'époque.

Victoria épousa son cousin le prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha en 1840. Leurs neuf enfants épousèrent des membres de familles royales et nobles européennes diverses, ce qui valut à Victoria le surnom de « grand-mère de l'Europe ». Après la mort d'Albert en 1861, Victoria sombra dans une profonde tristesse et se retira de la vie publique. En conséquence de ce retrait, le républicanisme gagna temporairement en influence mais sa popularité remonta dans les dernières années de son règne grâce à ses jubilés d'or et de diamant qui donnèrent lieu à de grandes célébrations publiques.

Son règne de 63 ans et sept mois est le second plus long de toute l'histoire du Royaume-Uni après celui d'Élisabeth II.