Ajax loader
Summer Night
Summer Night
Summer Night
Munch, Edvard
1863–1944,
Norwegian painter.

"Summer night", c.1906/07.
(Commissioned by Max Reinhardt for the ballroom at Kammerspiele in Berlin).

Oil on canvas,...
La fille à la fenêtre
Ouvriers de chantier avec une poutre. Briquerie
To the forest
Man and Woman Kissing
Two People (The Lonely Ones)
Moonlight II
The Brooch, Eva Mudocci
Matin (jeune fille assise sur son lit
Frau im roten Kleid
In the women’s hospital
Le mariage des Bohémiens
Weinende junge Frau am Bett
The Artist and his Sick Eye, Optical Illusion
Jugend am Meer
Boy  with Jacket (Lothar Linde)
Self Portrait at the Window
Self portrait with striped sweater
Die Schlägerei
Albert Kollmann and the Danish author Sten Drewsen
Melancholie
The Voice (Summer Night)
The Voice (Summer Night)
Marats Tod I (Die Mörderin)
Self-portrait under women’s mask
Four Different Ages
Girls on the Pier
Dagny Juel Przybyszewka
The Murderer in the Avenue
Zwei Menschen. Die Einsamen
Nu féminin sur écharpe rouge
L’enfant malade
Two People (The Lonely Ones)
Girls on the Pier
Edvard Munch, Paysage norvégien
Eye to Eye
Vampire II
Le Cri
Le Cri
Madonne
Edvard Munch, Rouge et Blanc / Huile sur toile, 1894
Bending apple tree with studio
Todeskuss
Fear
Death and Spring
Ashes II
The Woman (Sphinx)
Male Head in Woman's Hair
Tragedy
Three Faces (Tragedy)
Jealousy in  the Bath
Girl and Three Male Heads
sur 1
Voir Sélections
Edward Munch, pionnier de l'expressionnisme
Avec son tableau le plus connu, Le Cri (1893, Nasjonalgalleriet, Oslo), Edvard Munch préfigure l'expressionnisme, une esthétique révolutionnaire qui marquera une rupture dans l'histoire de l'Art. La technique spontanée de Munch et le contenu puissant et tourmenté de ses oeuvres attestent d'une expérience existentielle douloureuse, flirtant avec la folie ou la dépression.

Fasciné par le concept de métabolisme, Munch va développer dans ses tableaux cette idée qui résonne aujourd'hui avec force : l'humanité et la nature sont inexorablement unies dans le cycle de la vie, de la mort et de la renaissance. Dans ce cadre, il élabore une iconographie nouvelle grâce à des coloris d'une grande fraîcheur.

Recherchant volontairement la solitude, seul état à même de faciliter cette profonde introspection qui fut toujours le moteur de son art, Munch s'installe en 1916 à Ekely, dans une propriété proche de Skøyen, aux environs de Christiania (Oslo, depuis 1925), où il demeurera jusqu'à sa mort, le 23 janvier 1944.

Retrouvez plus de 500 oeuvres de Munch chez akg-images.