Ajax loader
Ophelia
Ophelia
Ophelia
Millais, John Everett 1829–1896.

“Ophelia”, 1852.

(D’ap. Hamlet de Shakespeare).
Huile sur toile, H. 0,762 ; L. 1,118.
London, Tate Britain.
Head of John the Baptist
La mort de Gianmaria Visconti devant l’église San Gottardo
Cléopâtre
Napoléon sur son lit de mort, une heure avant son ensevelissement
The murder of the sons of Edward IV
Cato the Younger
David et la tête de Goliath
Judith et Holopherne
Opus de claris mulieribus
Ivan le Terrible et son fils, Ivan, le 16 novembre 1581
Scène de la Saint-Barthélemy. Assassinat de Briou, gouverne
sur 1
Voir Sélections
La mort dans l'art
Crime, exécution, maladie, combat, suicide, vieillesse... le thème de la mort à travers la souffrance, la violence ou le désespoir a toujours été très présent dans l'art. La mort effraie, interroge, fascine. Par sa représentation, l'artiste exorcise cette peur de l'inconnu, du néant et invite à nous interroger sur notre propre désir d'immortalité. Qu'elle soit abordée à travers la mythologie, la religion ou l'histoire, la mort exerce un pouvoir captivant sur les artistes qui ne cessent de chercher sa signification et la meilleure façon de la mettre en scène. Dans cette danse avec la mort, où l’art et le mystère se côtoient, le désir d’éternité de l’homme demeure omniprésent.